Histoire du village de Norgeat - Commune de Miglos - Pays de Tarascon-sur-Ariège (09)

NORGEAT-Miglos (Ariège), d'Hier et d'Aujourd'hui

Population Norgeat 1841 - 2007


Christian Pujol s'intéresse depuis des années à la Démographie de la vallée de Miglos.

En ce qui concerne l'évolution de la population du village de Norgeat, il vient de dresser un histogramme, qui couvre la période 1841/2007.

Pour une bonne interprétation de ce graphique, quelques précisions et une mise en parallèle avec les chiffres propres à Miglos dans sa globalité s'avèrent nécessaires.

En 1670, le peuplement de la vallée de Miglos était évalué à 700 personnes.

Les premières données fiables portant sur la population de Norgeat datent du milieu du XVIIIe siècle.
Dans un document Statistique de 1765, sur le Pays de Foix (A.D. Ariège), on relève que la Baronnie de Miglos comptait 773 habitants en 1750.
A savoir :
Norgeat = 281, Arquizat = 215, Nourrat (Norrat) = 138, Axiat = 112 et Baychon = 27.
A cette époque, également, Norgeat est le village le plus peuplé.

C'est en 1841 que la population de Miglos atteint son apogée : 1504 habitants, dont Norgeat : 510.

En 1853, on relève pour Miglos : 1305 habitants, dont Norgeat : 475.

En 1861, on compte à Miglos : 1054 habitants, dont Norgeat : 418.
L'épidémie de choléra qui a sévi dans la vallée en 1854  a décimé la population et fait au moins 234 victimes (dont 56 enregistrées pour Norgeat); d'où cette importante diminution constatée en moins de 10 ans.

Au début du XXe siècle, le recensement de 1901 donne pour Miglos : 769 habitants, dont Norgeat : 342.

Fin du XXe siècle, en 1999, Miglos ne compte plus que 97 habitants, dont Norgeat : 34.
Il est à noter qu'entre 1926 & 1946, Miglos a perdu la moitié de sa population et Norgeat les deux tiers.

Le dernier recensement de 2007 indique pour Miglos : 107 habitants, dont Norgeat : 30.

Tous ces chiffres sont éloquents et la conclusion s'impose d'elle-même.
A l'instar des villages de la Haute-Ariège, Miglos a subi une sévère hémorragie démographique, principalement au cours de la première moitié du siècle dernier.
Deux raisons essentielles pour expliquer ce phénomène :
- La Guerre de 1914/1918 a prélevé un lourd tribu sur les populations de nos montagnes - 32 jeunes hommes de Miglos sont Morts pour la France, dont 15 à Norgeat.
- L'exode rural a fait son apparition et va très vite s'amplifier. En fait, le travail de la terre ne peut plus faire vivre décemment les familles, souvent trop nombreuses, de nos villages. Les jeunes ne résistent plus à l'attrait de la ville et du modernisme. Ils rêvent d'une vie meilleure et différente aussi de celle de leurs parents. Ce qui se conçoit aisément d'ailleurs…

Depuis les deux dernières décennies, cependant, une légère embellie se dessine pour Miglos et la courbe démographique s'est inversée...timidement.
Ceci est également valable pour Norgeat.
Ainsi, dans ce village, au cours des dernières années :
- Plusieurs maisons ont été bâties ou restaurées, ou sont en cours de rénovation.
- Des retraités, fuyant l'agitation citadine, sont venus s'y retirer (tout comme le font, chaque week-end, les nombreux propriétaires de résidences secondaires).
- Quelques jeunes couples ont aussi choisi de s'y installer…

… et les cris des jeunes enfants, qui jouent maintenant dans ce charmant village, sont sans aucun doute les signes annonciateurs du renouveau...

A signaler qu'une synthèse du remarquable travail de Christian Pujol (Evolution de la population de la vallée de Miglos) peut-être consultée sur le site
Internet http://www.amiglos.fr/

                                                     

          
            C.P. & G.L.
           Octobre 2010