Histoire du village de Norgeat - Commune de Miglos - Pays de Tarascon-sur-Ariège (09)

NORGEAT-Miglos (Ariège), d'Hier et d'Aujourd'hui

Les Croix de Norgeat

Lorsqu’on traverse n’importe quelle bourgade de nos contrées, on ne peut manquer d’apercevoir, sur la place, près de l’église, à l’angle d’une rue, dans une niche d’un mur…  une vieille croix en fer forgé, souvent rouillée. 

La vallée de Miglos ne fait pas exception à la règle, et rien que dans le village de Norgeat on dénombrait neuf croix au milieu du siècle précédent.

Quatre d’entre-elles ont aujourd’hui disparu : celles de La Sèrro, de Trounc, d’Embaquiès et de Bareto.
Il s’agissait de modestes croix en fer plat peu ouvragé, sans doute assez anciennes, qui couronnaient naguère un gros bloc rocheux. 
Pour deux d’entre-elles on peut encore voir la pierre support, portant la trace du scellement de la croix : La Sèrro et Embaquiès (cette dernière étant renversée dans le pré attenant).

Louis Pujol, notre célèbre chantre Miglosien, évoque les croix du village dans ses ouvrages écrits dans la langue locale : "Les Janirets" (édité en 1980) – page 213,  et " Miclos - A las Aurièros del tems bielh" (1970) – pages 48 à 50.
« … Les Vieux qui les avaient plantées, un peu loin du village, à un croisement de chemins, avaient bien choisi l’endroit. On aurait dit que, toutes ensemble, elles faisaient comme une ceinture qui préserverait les récoltes et les maisons… ». (Traduction GL).

Les quatre croix dont il fait état étaient dédiées aux saisons : Trounc celle du Printemps, Bareto de l’Été, Embaquiès de l’Automne et La Sèrro celle de l’Hiver.
Elles marquaient les stations des processions qui étaient organisées, généralement à la période des Rogations (les 3 jours précédant l’Ascension), afin que le prêtre bénisse le bétail et les cultures.
Des processions pouvaient aussi avoir lieu pour invoquer Dieu afin qu’il protège le village des épidémies,  qu’il fasse pleuvoir en période de grande sécheresse, ou, au contraire, que la pluie cesse lorsqu’elle menaçait de noyer les terres.
La procession partait de l’église et faisait le tour du village en allant d’une croix à l’autre.
Curieusement ce sont les "croix des saisons" qui ont disparu. Elles n’ont jamais été remplacées.


Les Croix des Saisons (emplacement)  1- Trounc: Croix du Printemps 2 - Bareto : Croix de l'Eté 3 - Embaquiès : Croix de l'Automne 4- La Sèrro : Croix de l'Hiver
1- Trounc - Croix du Printemps
2 - Bareto - Croix de l'Eté
3 - Embaquiès - Croix de l'Automne
4- La Sèrro - Croix de l'Hiver
 1 - Trounc
Croix du Printemps
2 - Bareto
Croix de l'Eté
3 - Embaquiès
Croix de l'Automne
 4 - La Sèrro
Croix de l'Hiver

Croix du Cimetière-Nov2009-GL
La Croix du Cimetière a été installée à l’initiative du premier curé de la paroisse de Norgeat, Théodose Bedel (qui a sculpté la pierre servant de support) à Toussaint 1865.
Il s’agit d’une croix de la Passion, en fonte moulée, creuse, qui est toujours en place.

Pour ce qui est de La Croix près l’Église, il s’agit d’une croix de la Passion, joliment ornée. C’est la plus ancienne du village puisqu’elle porte la date 1706, gravée sur le bas du poteau.
Croix près Eglise - Avr.1980 - GL

Croix de La Place - Sept 2007 - GL
La Croix de La Place a été dressée sur la murette à l’angle de la cour de la maison Plènplèn.
D’un style différent des autres, elle ne porte pas de date.  Une croix identique existe à Norrat.
Quant à La Croix de Pijol actuelle, ce n’est pas celle que j’ai connue dans ma jeunesse et qui a été dérobée en fin des années 1950. Elle a été remplacée, vers 1980, par Emile Daraux (alors maire de Miglos) qui a scellé à sa place une croix, sans affectation, récupérée au cimetière de Norgeat. L’indication gravée dessus, " François PUJOL – 1832 ", n‘est quasiment plus lisible de nos jours.
Croix de Pijol - Août 2006 -GL
Croix de La Raouna - Janv 2007 - GL
Je terminerai par une question concernant la Croix de La Raouna (dite aussi de Ribo-Lhoungo).
La logique voudrait, comme c’est d’ailleurs le cas pour la plupart des autres croix de ce type, qu’elle soit située à la jonction des 2 chemins venant de Norgeat (de La Sèrro et de Ribo-Lhoungo), qui n’en forment ensuite plus qu’un pour rejoindre Arquizat.
Or, on la trouve plantée dans le mur surplombant le chemin de Ribo-Lhoungo, à une vingtaine de mètres de la jonction précitée, en un endroit peu adapté pour constituer une station de procession.
Alors, cette croix était-elle bien là à l’origine ?... On pourrait en douter…
G. Lafuente - Juin 2017


L’Association "Histoire et Patrimoine du Tarasconnais" (Siège social : Mairie de Tarascon/Ariège) a entrepris un important travail d’inventaire portant sur l’ensemble du Petit Patrimoine du secteur "Pays de Tarascon-Vicdessos".
Voir site : http://tarascon-sur-ariege.sitego.fr/

Francis Bergé, président fondateur de cette association, s’est spécialisé, entre autres, dans l’étude des "Croix en fer forgé".

A ce titre, il a répertorié les vieilles croix de la commune de Miglos, qui subsistent encore. Elles sont au nombre de 14 et font l’objet de 13 Fiches Inventaire (N° cr.180 à cr.192), présentées sur le site de l’Association précitée. Soit :
N° 180 : Baychon, N° 181 à 184 : Arquizat et secteur, N° 185 & 186 : Axiat et secteur, N° 187 & 188 : Norrat.

Concernant le secteur du village de Norgeat, 4 croix sont reprises dans cette étude. A savoir :
N° 189 - Croix de La Raouna (dite aussi de Ribo-Lhoungo)  N° 190 - Croix de Pijol
N° 189 - Croix de La Raouna
(dite aussi de Ribo-Lhoungo)
N° 190 - Croix de Pijol
 N° 191 - Croix de la Place  N° 192 - Croix de l’Eglise.
N° 191 - Croix de la Place N° 192 - Croix de l’Eglise.


Merci à Francis Bergé, qui m’a permis de présenter ici ces documents.